このページの先頭です

Vancouver, Canada

Last updated date:2018/9/28

Ville jumelée à Yokohama :
Vancouver, Canada

Comment va tout le monde? Mes mises à jour se sont faites rares dernièrement (J’ai d’ailleurs complètement raté le mois de janvier), mais j’ai résolument l’intention d’augmenter la fréquence des mises à jours. Je débute ceci par la ville de Vancouver.

Le 20 février dernier, je suis allé à JICA Yokohama pour donner une présentation à une délégation canadienne composée principalement de chefs d’associations de citoyens canadiens d’origine japonaise venant de Vancouver, Régina, Toronto, Ottawa et Montréal. (J’ai pu rencontrer un concitoyen de Montréal!) La délégation est venue à Yokohama grâce à un project du Ministère des affaires étrangères du Japon afin de visiter le Musée de la migration japonaise outre-mer se situant entre les murs de JICA Yokohama.

J’ai commencé ma présentation par un peu d’histoire dans le but de montrer à quel point les villes de Vancouver et Yokohama sont similaires, pour ensuite entrer plus en détail en ce qui concerne la coopération entre elles. Voici un aperçu du contenu présenté :

Depuis plus d’un siècle, des gens émigrent de Yokohama vers le reste du monde. Les destinations sont principalement le Brésil, le Pérou, les États-Unis et le Canada. Afin d’expliquer l’histoire de ces braves gens ainsi que de leurs descendants, des centres, comme le Musée national & Centre culturel Nikkei(外部サイト) à Vancouver ou le Musée de la migration japonaise outre-mer de JICA Yokohama, ont été ouverts dans plusieurs villes dans le monde.

Vancouver et Yokohama sont jumelées depuis 1965, mais leur histoire respective dévoile plusieurs points en commun. Tout commence en 1858 : c’est l’année où le Traité d’Amitié et de Commerce est signé, ce qui permet à Yokohama d’ouvrir son port au commerce international l’année suivante, en 1859; c’est aussi l’année qui marque le début de la ruée vers l’or aux bords de la rivière Fraser au Canada pendant laquelle la population de Gastown s’est agrandie de plus de 25 000 habitants et qui a plus tard amené l’incorporation de la ville de Vancouver. Il ne fait aucun doute que 1858 est une année importante pour les deux villes.

Les villes de Vancouver et de Yokohama sont aussi semblables quant à l’importance qu’avait pris le port de l’une et l’autre pour leur pays vers la fin du 19ème siècle. En effet, en environ 30 ans seulement, Yokohama était passée d’un petit village de pêcheurs constitué d’une centaine de familles à la fenêtre sur le monde que la ville représentait alors avec ses 120 000 habitants. Une grande part de l’importation de culture occidentale par le Japon ainsi que ses premiers pas dans la technologie moderne sont dus à cette ville. Pour ce qui est de Vancouver, elle avait pris le surnom de Ville-Terminal (Terminal City en anglais), célèbre pour le corridor maritime reliant Vancouver à Hong Kong et en tant que dernier arrêt du chemin de fer Canadien Pacifique à l’ouest du Canada. Il y avait d’ailleurs aussi autrefois un corridor maritime reliant Vancouver et Yokohama.

Le Hikawa Maru amarré au Parc Yamashita de Yokohama

Le corridor Yokohama–Seattle, Vancouver était déservi par un navire nommé Hikawa-Maru, inauguré en 1929. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, c’est son rôle de bateau-hôpital qui l’a sauvé des attaques alliées. Par la suite, il a été restauré en musée flottant et amarré au parc Yamashita à Yokohama.

En tant que villes jumelées, Yokohama et Vancouver coopèrent sur plusieurs plans. L’un des plus champs d’activité les plus actifs est l’éducation. Par exemple, l’Université de la Colombie-Britannique et l’Université municipal de Yokohama ont une entente à travers laquelle elles ont par le passé effectué conjointement plusieurs recherches, tenu des séminaires et envoyé mutuellement du personnel à l’autre établissement.


Il y a aussi 4 accords de jumelage entre écoles secondaires des deux villes.

1 - Le premier jumelage entre écoles a été établi entre les écoles secondaires Minato Sohgoh de Yokohama et Britannia de Vancouver en juin 2005, année qui marque le 40ème anniversaire du jumelage entre les deux villes. Le site de Minato Sohgoh(外部サイト) exprime bien leur position : “Notre école est très heureuse d’avoir établi un partenariat avec l’école secondaire Britannia de Vancouver en 2005. Nos élèves ont la chance de rencontrer des élèves canadiens et d’en apprendre sur leur culture, leur langue et d’élargir leur horizon.” (traduit de l'anglais)

2 - En 2008, l’école secondaire Yokohama Science Frontier et l’école secondaire David Thompson(外部サイト) ont aussi établi un lien similaire. Chaque année en novembre, les élèves de David Thompson et deux professeurs visite le Japon et les élèves de Science Frontier. En plus d’une visite de lieux japonais majeurs, ils sont hébergés chez des familes locales pour une expérience incomparable de la culture japonaise.

Pour ce qui est de Science Frontier – une école à la fine pointe de la technologie et de la science – leur partie du programme a lieu en mars et favorise l’internationalisme et la communication à travers un programme de familles d’accueil où les élèves doivent utiliser l’anglais et des présentations en anglais dans les cours à David Thompson. Certains cours offrent aussi la possibilité de discuter de sujets comme des questions préoccupantes à l’échelle mondiale et comment poursuivre les efforts de coopération une fois de retour au Japon.

3 - En Juin 2011, les écoles secondaires Minami de Yokohama et Point Grey de Vancouver ont conclu un accord de jumelage. Du 10 au 16 février 2013 (il y a quelques jours), des élèves accompagnés de professeurs de Minami se sont rendus au Canada pour rencontrer les élèves de Point Grey et échanger avec eux.

4 - La plus récente entente entre écoles secondaires a été établie à l'été 2015 entre l'école secondaire Sir Winston Churchill à Vancouver et le Lycée commercial de Yokohama(外部サイト)(Yokohama Commercial High School).

En plus des échanges entre écoles, il existe un échange entre bibliothèques depuis 1992. En effet, la Bibliothèque municipale centrale de Yokohama et la bibliothèque publique de Vancouver échangent des livres et des publications selon qu’ils traitent de différents aspects de la vie dans la ville jumelle et dans son pays. Cette litérature fait l’objet d’expositions ayant pour but de rejoindre les citoyens et de présenter les liens qui existent entre les deux villes.

Afin de faciliter les échanges, le Comité d’amitié Yokohama-Vancouver a vu le jour en Août 1966. Ce comité basé à Yokohama a pour but d’appronfondir les échanges entre Yokohama et sa ville jumelle, Vancouver à l’aide de divers moyens tels que la production de pamphlets visant la promotion de la ville de Vancouver et de sa culture ou la promotion de produits provenant de Vancouver.

Totem érigé à Yokohama

Vancouver et Yokohama sont non seulement villes jumelles, mais opèrent aussi une entente entre leur port depuis 1981. Depuis, plusieurs séminaires sur les installations portuaires et autres activités d’échange ont eu lieu. À l’occasion du 10ème anniversaire de cette coopération en 1991, Vancouver a offert un totem en guise du lien d’amitié avec Yokohama. Le totem tient toujours fièrement debout au parc commémoratif Nippon-Maru dans le quartier Minato Mirai 21. Les villes de Vancouver et de Yokohama sont jumelées, tout comme le sont leur port et certains de leurs établissements scolaires.

Mais ce n'est pas tout. Les villes ont aussi des quartiers chinois jumelés! Après autant de jumelages, il parait presque logique que le quatier chinois de Vancouver (2ème plus grand d’Amérique du Nord) établisse un tel lien avec celui de Yokohama (plus grand au Japon). La coopération a débuté en 1995 et a entrainé des visites mutuelles par des représentants de chacun des quartiers chinois.


Pour terminer, j’ajouterai qu’au mois de janvier 2013, une nouvelle page de l’histoire entre Vancouver et Yokohama a été écrite lorsque M. Burke Taylor, président fondateur du Réseau des villes créatives du Canada (RVCC) et ancien directeur du Bureau des affaires culturelles de la ville de Vancouver, a participé à l’inauguration de Réseau des villes créatives du Japon à Yokohama (RVCJ).

Les efforts du RVCJ sont dirigés vers le renforcement de la capacité des professionels en planification culturelle locale – et donc des localités – pour aider au développement des communautés. Quarante groupes et individus s’étaient rassemblés le mois dernier pour la création du réseau. Le RVCJ compte sur les conseils et l’aide du pionnier du réseautage de villes créatives qu’est le RVCC pour se développer efficacement.

Le but principal de ma présentation était de saisir l’opportunité que la visite de cette délégation canadienne offrait la semaine dernière pour créer un intérêt envers le lien entre Vancouver et Yokohama. Si on se fie aux questions posées et opinions récoltées suite à la présentation, je crois qu’on peut parler de succès!

(This page in English)

Note : J'ai ajouté de l'information à la section sur les échanges entre écoles, car un nouvel accord a été conclu entre 2 établissements en 2015.

Le reste de l'article reste fidèle à la version publiée en 2013. Veuillez être avisé que certaines activités peuvent avoir eu lieu depuis la publication de l'article original. Merci pour votre compréhension.

return to previous page

Page ID:428-788-864

Back to Top